Nous profitons de notre 1ère journee hors course pour aller lentement, découvrir le cadre de vie, croiser des Marocains ; avec d'autres préoccupations que de faire le plein de carburant, trouver notre point GPS et courir contre la montre ! ;-)

60 kms au nord de M'Hamid, nous stoppons à Zagora.
On y fait des emplettes et nous posons en terrasse pour voir les gens vivre.
D'abord les petits commerçants nous donne une leçon de vente comme à chaque fois...
Pourquoi donc nos écoles de commerce ont-elles conceptualisé un "plan de vente" sophistiqué ?!... Le commerce c'est simple !!!

- "Hey mon ami, tu sais pourquoi chez nous on discute le prix avant de faire affaire ? Parce que c'est comme dans le tagine si tu ne mets pas les épices : ça n'a pas le même goût" !

- "Quoi c'est trop cher ? "cé-tro-cher" il n'est pas la... Il est mort, c'était l'année dernière !" Allez donne moi ton meilleur prix, je vais te faire mon prix pour les amis"

- "Comment ça "tu réfléchis" ?! Tu achètes un bâtiment ou quoi ?!".

- "Ca c'est fait par ma famille à 4 kms de Zagora. C'est pas fait en Chine... sinon c'est écrit "mèd en Chine" !
- D'accord mais c'est pas écrit "fait a Zagora"
- "méké méchkine (pas de pb en phonétique, pardon d'écorcher leur langue !) vient avec moi on va le graver... Combien tu m'en donnes"...

Etc, un moment délicieux où on nous propose le thé ou le café pour fêter notre modeste achat... !

Eh quand on repart en ayant peu acheté, alors qu'il nous a sorti plein d'articles qu'il était content de nous montrer, il nous salut dans un sourire :
"Comme on dit chez nous, s'il y a pas de clients pour regarder, il n'y a pas de clients pour acheter".

Une leçon de vente je vous dis !