Nous avons continué aujourd'hui notre remontée vers le Nord, jusqu'à Meknes.

Une route de montagne qui traverse un plateau à 2.200 mètres d'altitude. Nous découvrons des énormes étendues désertiques qui nous font penser aux images de la toundra, ou aux plaines Mongoles que l'ami Michel avait publié sur son blog il y a quelques années lorsqu'ils ont fait leur tour du monde en side car... Salut Michel et Pascale, et merci pour votre appareil photo qui nous permet de ramener des beaux souvenirs visuels.

Aujourd'hui donc nous avons roulé en altitude dans un froid rendu glacial par le vent, chauffage dans la voiture, brouillard épais, pluie à la limite de la neige par moment... La température est descendue jusqu'à 3°C... Quel contraste avec la veille où nous étions dans le sable de Merzouga en short et où les enfants se baignaient dans la source bleue d'Errachidia...

Comme on dit ici : c'est ça le Maroc, tu peux rencontrer les 4 saisons dans la même semaine !

Nous avons recontré sur la route des montagnards particulièrement déshérités et où les présents qu'il nous reste à donner ont du sens.

Plus loin sur la route, nous avons traversé la forêt de cèdres où vivent des singes... Habitués à la nourriture des gens de passage,ils ne sont pas farouches... Voire même envahissants... On a fait des photos improbables (quoique !!!...) de singes dans notre RZR...

Puis nous avons déjeuné dans la ville d'El Hajieb qui grouillait d'activité en ce lundi de reprise du travail. Nous étions les seuls touristes... Agréable de partager un instant de vie dans les troquets pour autochtones.

Ces clichés comme plein d'autres insolites et/ou magnifiques seront à découvrir très vite sur ce blog, dès que nous serons rentrés et que les téléchargements de photos seront +faciles.

Demain levé matinal, on enchaine 5 heures de route jusqu'au bateau à Nador, puis 5 heures de mer, puis 12 heures de route de Almeria à Montpellier.

Arrivée prévue à Montpellierdans la journée de mercredi.

Nous quittons ce pays si beau et si diversifié à regret... Mais ce sera pour mieux y revenir.P1040484

20120101_030203

P1040485